Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le sentier des douaniers du Nord Bretagne menacé par l'érosion marine et les ruissellements

Le sentier des douaniers du Nord Bretagne menacé par l'érosion marine et les ruissellements

La protection des sentiers côtiers vis à vis des "agressions" venant des "terres" devrait être mieux prise en compte, d'autant que du côté mer les actions sont complexes et très onéreuses.

Vis à vis des menaces qui pèsent sur le sentier côtier, dit sentier des douaniers, l’érosion marine est sans doute le sujet le plus préoccupant, mais force est sans doute d’adopter une grande humilité dans nos moyens locaux de lutter contre un des effets majeurs du changement global (dont nous sommes collectivement et planétairement responsables). Par contre pour les ruissellements issus des zones côtières habitées, des terres agricoles, voir même des landes et espaces naturels, nous avons de nombreuses cartes en main. En effet à un moment ou à un autre, les chemins de l’eau qu’empruntent les écoulements d’eau lors des fortes pluies ont tous « bénéficiés » d’interventions humaines. Les travaux routiers et les aménagements fonciers agricoles (remembrements et agrandissements parcellaires) ont certainement été les plus structurants ou plutôt déstructurants car rarement favorables à une circulation lente et peu agressive des eaux de ruissellement. Heureusement les ruisseaux côtiers bien installés au fond des petites vallées encaissées, et non mécanisables ont été bien préservés. Mais ce n’est pas le cas des têtes de bassin versant et des parcelles de bords de mer. Souvent devenues trop grandes, ces parcelles de terre limoneuse sont très sensibles aux ruissellements de surface et parfois aussi aux écoulements de sub-surface. Lors de mes randonnées le long de la côte, nombreux sont les cas observés où l’eau de ruissellement qui sort en coin de parcelles, provoque une entaille du trait de côte des petits plateaux limoneux côtiers. Ces zones sont de ce fait très certainement fragilisées face aux coups de boutoir des vagues. Outre les enjeux érosifs, l’aspect qualité est également majeur : les eaux brutes de ruissellement qui sortent des parcelles agricoles sont un vecteur important de transferts des molécules de pesticides utilisées en protection des cultures. Pour notre zone ostréicole paimpolaise, majeure au plan national, toute action contre les ruissellements permettrait d’améliorer la qualité des eaux littorales avec certitude…

Il serait, me semble-t-il, très utile d’agir après avoir réalisé un diagnostic des ruissellements routiers et agricoles, car les actions correctrices basées le plus souvent sur des techniques de génie écologique sont aisées à mettre en œuvre et peu onéreuses.

Ruissellements agricoles se déversant dans la mer, La Roche Jaune (Plouguiel, 22), mars 2019

Ruissellements agricoles se déversant dans la mer, La Roche Jaune (Plouguiel, 22), mars 2019

Tag(s) : #Chemins de l'eau et diagnostics, #Chroniques de territoires

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :